DROITS DE LA FEMME, l'histoire inachevée

  Publics : Pour tous publics, à partir du collège.
11 visuels
2 formats au choix : 45 x 60 cm ou 60 x 80 cm (
≈)
2 supports au choix : bâche pvc 380 gr ou 520 gr
Fixation : oeillets métalliques Ø 1 cm

LOCATION

Depuis l’Antiquité, sur tous les continents, les hommes ont exercé une abusive domination sur leurs compagnes. L’habileté ou la force du chasseur, indispensables pour assurer la survie du clan, étaient peut-être à l’origine de cette archaïque prépondérance. Seuls, quelques groupes humains semblent avoir bousculé l’ordre établi et décidé un jour de ne plus perpétuer cette domination.

Du XVe siècle à la Révolution française, par leurs écrits ou par leurs actes, des femmes vont s'interroger sur leurs droits. Leurs noms ne sont pas oubliés : Christine de Pisan, Louise Labé, Marguerite de Navarre, Marie de Gournay, Madame de Maintenon… Quelques hommes, malgré les préjugés et le conservatisme de la société, ont soutenu courageusement leurs revendications : Cornélius Agrippa de Nettesheim, François Poullain de la Barre…

L'histoire des droits de la femme ne débute véritablement qu'à la Révolution

Cependant,  la Révolution va oublié les femmes et leurs attentes. Seul Condorcet, son épouse Sophie de Grouchy seront précurseurs et militants ardents pour un changement radical. 

En 1804, Napoléon reprend des tentatives menées par  la Convention et le Directoire et fait rédiger sous sa direction un Code civil largement défavorable aux femmes considérées comme mineures. Un courant chrétien et légitimiste se développera contre l’hérésie démocratique et fera même abolir la loi sur le divorce en 1816 !

La Restauration ne sera pas seulement celle des Bourbons mais aussi celle de la bonne vieille misogynie reléguant les femmes du peuple dans leur misère et les bourgeoises dans leur salon. En 1848, la Deuxième République instaure le suffrage "universel"... Qui n'en aura que le nom, les femmes étant encore oubliées.

Le Second Empire pénalise l'avortement qualifié de crime et confirme le pouvoir patriarcal sur fond d'infdutrialisation anissante et de pauvreté de millions d'ouvriers et d'ouvirères. Les idées de Saint-Simon comme celles de Fourier, des femmes comme Flora Tristan ou George Sand vont être les pionniers d'une mobilisation progressive...

La IIIe République inaugure enfin de vrais progrès pour les droits et la condition des femmes

1871, La Commune de Paris

En 1871, La Commune de Paris va marquer un tournant dans la lutte pour l'égalité : pour la première fois, en France, des femmes vont agir en citoyennes reconnues, ce que beaucoup d'entre elles paieront de leur vie.

La Troisième République

L'avènement définitif de la Troisième République à la fin des années 1870 va permettre des progrés d'ensemble sans précédent. La condition des femmes, de leurs enfants et les droits économiques et sciau pour tous vont s'affirmer.

1918, l'occasion manquée pour les droits de la femme et la France

Une conclusion au Premier Conflit mondial défavorable aux femmes françaises

Mais le compte n'y est pas. En France, la paix de 1919; son concensus politique et social excluent les femmes, renvoyées unilatéralement, dès le lendemain de la guerre, à leur foyer et à leur rôle domestique.
La question des progrès nécessaires au statut de la femme en égard à la démonstration faite par les femmes française pendant quatre années de guerre est battue en brêche !
Amère conclusion en égard à l'implication des Françaises dans le conflit et aux progrès observés par ailleurs dans le monde anglo-saxon.

Les femmes dans la Résistance

Il fait attendre le sacrifice ultime des résistants, hommes et femmes, pour que l'évidence de l'égalité, traduite dans les urnes, s'impose enfin. 

Il y a 75 ans, pour la première fois dans notre histoire, le suffrage et l'éligibilité est accessible à tous, hommes et femmes, à l'occasion des élections municipales du 29 avril 1945... 

Les droits de la femme, depuis 1945...

Cela suffira-t-il ?.. Une partie de la réponse est connue, depuis 75 ans. Mais une autre reste indéniablement à construire...

PLAN DE L’EXPOSITION ITINÉRANTE Droits de la femme, l'histoire inachevée... (12 visuels)

1 - Titre et introduction
2 - LA REVOLUTION : la rupture historique
3 - L’EMPIRE : retour en arrière pour les femmes… en pire !
4 - RESTAURATION, MONARCHIE et LA IIe RÉPUBLIQUE
5 - LE SECOND EMPIRE et LA COMMUNE
6 - LA IIIe RÉPUBLIQUE / la conquête des droits
7 - LA IIIe RÉPUBLIQUE / entre deux guerres
8 - Après la guerre, LA IVe RÉPUBLIQUE
9 - LA Ve REPUBLIQUE / les droits civiques…enfin !
10 - LES CONQUÊTES SE POURSUIVENT…
11 - LES FEMMES DU MONDE
 

440.00

12 visuels format 45x60 cm sur bâche pvc 380 gr + 2 oeillets métalliques.

Produits associés